La Protection civile va elle-même se lancer dans la production de gel désinfectant pour les mains, à destination de la police, des pompiers et de la protection civile elle-même, confirme lundi le cabinet du ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V). 

Une partie de cette production qui pourrait atteindre 15.000 litres par jour sera distribuée via le Centre de crise à ceux qui en ont le plus besoin.

C'est la Protection civile elle-même qui a proposé de se lancer dans cette production. "Ils ont les outils, le personnel et les connaissances nécessaires. Les besoins sont là. Nous avons donc donné notre accord, de telle manière que la production peut commencer", explique le porte-parole du ministre.

Des services comme la police fédérale et les pompiers vont immédiatement pouvoir en bénéficier.

Mais si la production atteint réellement 15.000 litres par jour, il y aurait même un excédent. Le Centre de crise déterminera dans ce cas où les besoins sont les plus criants.

A la suite de la propagation du coronavirus en Europe, les Belges s'étaient rués sur les gels et solutions hydro-alcooliques, ce qui avait rapidement résulté en une pénurie dans les magasins. Parallèlement, les hôpitaux et centres de soin manquent également de ces produits, alors qu'il est conseillé de régulièrement se laver les mains ou les désinfecter pour éviter de faciliter le transport du virus d'une personne à l'autre.

La Protection civile est un service de secours fédéral qui intervient aux côtés des autres services de secours pour protéger la population face aux risques et catastrophes, ainsi que pour assister à la gestion des crises. Elle compte selon son site 313 agents professionnels, gérés par une direction générale du SPF Intérieur mais peut aussi compter sur des volontaires.