Extinction Rebellion Belgique lance une nouvelle série d'actions "visant à sortir véritablement de cette crise de manière équitable", a fait savoir mardi le groupement d'activistes par communiqué. 

Il commence par la mise en ligne d'une vidéo d'un discours fictif de la Première ministre Sophie Wilmès. "La pandémie actuelle de Covid-19 plonge ses racines dans la destruction écologique mondiale et ce sont les plus vulnérables dans nos société qui sont le plus durement frappé·e·s", explique d'emblée le collectif écologiste non-violent.

Dans le discours fictif mis en ligne ce mardi, la Première Ministre reconnaît "que la pandémie actuelle et la crise climatique et écologique ont des origines communes et nécessitent des solutions intégrées et justes".

"Le coronavirus est un signal que nous ne pouvons pas ignorer. Ces pandémies sont un des résultats d'une crise écologique profonde (...) Nous avons échoué en tant que responsables politiques à prendre la mesure de la gravité de la catastrophe écologique. Mais aujourd'hui, la crise du coronavirus nous fait enfin prendre conscience de la profondeur du changement qui sera nécessaire: nous devons transformer notre mode de vie et ce dès maintenant", font notamment dire les militants à la Première ministre.

Le groupement souhaite ainsi taper sur le clou et rappeler aux autorités qu'ils attendent la vérité "sur l'état d'urgence climatique et écologique dans lequel nous nous trouvons".

Le discours a en outre été envoyé à Sophie Wilmès et les ministre-présidents des trois Régions.

Les autres actions de XR auront lieu numériquement dans les jours et semaines à venir. "Elles seront ensuite prolongées dans les rues, tout en respectant les consignes en matière de santé publique", souligne le groupement.