Les virologues ne s'attendent pas à ce que les autres provinces belges "rattrapent" celle du Limbourg, qui apparaît comme la plus endeuillée par l'épidémie du nouveau coronavirus.

Cette situation est certainement "liée à la présence de foyers épidémiques en début" de pandémie mais, depuis, les mesures de confinement ont été appliquées de manière uniforme à tout le pays, a expliqué samedi Emmanuel André, porte-parole interfédéral Covid-19. Il n'y a donc aucune raison pour que les autres provinces rattrapent le Limbourg.

Le Limbourg compte 2.231 cas d'infection avérée au nouveau coronavirus.

© sciensano

Même si le nombre de cas officiels au Limbourg est inférieur à celui de la province d'Anvers, lorsque l'on compare les deux provinces en terme de population, c'est la province du Limbourg qui apparaît comme la plus touchée.

© sciensano

Rappelons toutefois que le nombre de cas n'est pas le reflet exact de la situation.

Pour tenter d'affiner l'analyse, le quotidien Belang Van Limburg a calculé que 15% des patients décédés en Belgique venaient du Limbourg alors que la province ne représente que 7,6% de la population belge. Le journal régional a publié samedi 13 pages de nécrologie, plus du double que d'habitude.