Le zoo d'Anvers ferme ses portes à la suite d'une demande explicite du Centre de crise.

Le zoo d'Anvers et le parc animalier Planckendael, situé à Malines, ont été forcés de fermer leurs portes, samedi matin, sur demande explicite des autorités, confirme le porte-parole de la maison mère des établissements KMDA. À Anvers, la police se tient devant l'entrée du zoo pour informer les visiteurs et ceux qui sont déjà à l'intérieur doivent à présent sortir.


Les deux jardins animaliers étaient ouverts comme à leur habitude, samedi matin, faisant fi de l'ordre donné par les autorités de maintenir fermés tous les lieux de loisirs du pays. Seules quelques unes des mesures étaient appliquées dans les parcs, par exemple celle de se tenir à au moins un mètre des autres visiteurs ou celle de ne pas payer avec de l'argent liquide. À Planckendael, les restaurants et boutiques étaient également fermés. Les autorités ont fait fermer les portes des deux implantations, samedi matin. "Le zoo ne tombe pas sous le coup de l'exception accordée aux lieux essentiels, qui peuvent, eux, rester ouverts le week-end", indique le porte-parole de la police d'Anvers Wouter Bruyns. Selon la porte-parole du zoo, la fréquentation n'était pas particulièrement forte, samedi matin. "Il s'agissait surtout d'abonnés en quête d'air frais."