Steven Van Gucht, virologue et porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, a exhorté lundi les Néerlandais à ne pas venir en Belgique pour faire les magasins une fois que les commerces non-essentiels y fermeront leurs portes. Un durcissement du confinement est en effet attendu aux Pays-Bas dans les prochaines heures. "Ne vous déplacez pas pour ça", dit-il lundi à l'agence de presse néerlandaise ANP. "Ce sont les gens qui propagent le coronavirus. Allez dans votre magasin local, commandez en ligne." Les magasins non-essentiels sont à nouveau ouverts en Belgique depuis le 1er décembre. Selon les médias néerlandais, il devrait y avoir un confinement généralisé aux Pays-Bas à partir de mardi, avec notamment la fermeture de tous les commerces non-essentiels. Les coiffeurs et les autres professions de contact devront également rester portes closes.

Dans un entretien à l'ANP, Steven Van Gucht déconseille aux Néerlandais de venir dans les magasins belges. Le virologue reconnaît qu'il est difficile de garder les gens chez eux. "Nous demandons également aux Belges de ne pas se déplacer, mais cela est particulièrement difficile dans les régions frontalières." En novembre, plusieurs Belges n'avaient pas beaucoup tenu compte des conseils du Centre de crise de ne pas faire de shopping aux Pays-Bas.

Se basant sur les chiffres relatifs aux nouvelles infections et aux admissions à l'hôpital, le porte-parole interfédéral ne voit aucune raison de fermer à nouveau les magasins en Belgique maintenant. "Mais c'est une décision politique." Il trouve en revanche les chiffres aux Pays-Bas inquiétants et souligne "la dynamique du virus".

Steven Van Gucht appelle à une plus grande coordination entre les États membres sur leurs mesures de lutte contre le coronavirus, y compris dans le domaine du tourisme. "Nous avons des frontières ouvertes en Europe, mais pas d'union de la santé." Cela n'est pas pratique pour gérer une pandémie, observe-t-il.