D'après les données collectées par l’institut de santé publique Sciensano, on observe une concentration des cas recensés.

Chaque jour, l’institut de santé publique Sciensano publie un bulletin journalier dans le cadre de ses missions de surveillance dans lequel il analyse les données de COVID-19 collectées par son réseau de partenaires. Le dernier bulletin du 15 mars confirme que la région de Mons et ses alentours est la plus touchée par le coronavirus en Wallonie.

Une carte montre en effet la distribution des cas confirmés. Si les chiffres n'y sont pas indiqués, on peut voir d'après l'infographie que les cas sont plus nombreux en Flandre, avec une forte concentration à Anvers et à Louvain. En Wallonie, la région de Mons apparait particulièrement touchée par rapport au reste du sud du pays.

Le dernier rapport du 15 mars fait état de 197 nouveaux cas confirmés qui ont été rapportés au cours des dernières 24h. Ce qui porte au total 886 cas confirmés qui ont été rapportés. Des chiffres à prendre avec des pincettes puisque les tests de coronavirus ne sont pas systématiquement effectués sur les personnes qui ne sont pas considérées comme à risque. On dénombre par ailleurs ce dimanche 4 décès liés au covid-19. Le SPF indique enfin que le nombre de cas devrait continuer à augmenter sur notre territoire dans les prochains jours et qu'il est très important de suivre les recommandations pour ralentir la progression de l'épidémie.

© SCIENSANO