Plus de cinq cents personnes se sont manifestées pour proposer leurs services dans les filières de la production dans les secteurs horticole et agricole, à la recherche de main d'oeuvre à très court terme, alors que le début de la saison des légumes de printemps et les récoltes des asperges et des fraises s'annoncent imminentes en dépit de la crise du coronavirus, a annoncé samedi le ministre wallon de l'Agriculture, Willy Borsus. 

Pour tenter de remédier à ce manque de main d'oeuvre, le collège des producteurs - rassemblant la Fédération Wallonne horticole, les associations agricoles wallonnes (FWA, FUGEA, Bauernbund, UNAB) - a développé, avec le soutien de M. Borsus (MR), la plateforme Jobs Easy-Agri. Il s'agit d'aider ces secteurs et de leur permettre de maintenir leurs activités essentielles pour nourrir la population en trouvant une solution rapide à la problématique du manque de main d'œuvre.

"Certaines filières de production vont rencontrer à très court terme un déficit de main d'œuvre pour leurs récoltes. Or, il y a également une partie de la population qui est actuellement à l'arrêt voire en recherche d'une activité professionnelle. Cette plate-forme permet de faire le lien entre les deux. Déjà 507 personnes se sont mobilisées pour proposer leurs services" et travailler comme saisonnier, dont un tiers d'étudiants, a expliqué le ministre dans un communiqué.

Selon les estimations, 1.000 personnes seraient nécessaires à très court terme en Wallonie.

La plate-forme a été lancée mercredi.