Quelque 40% des sondés entendent se faire vacciner dès que les vaccins seront disponibles, et 35% souhaitent le faire après quelques mois. Par ailleurs, si une personne sur 10 se montre toujours hésitante, seuls 14% des personnes interrogées se déclarent résolument hostiles à l'idée d'une vaccination.

Les Flamands semblent avoir davantage confiance, avec près d'une personne sur deux se disant prête pour un vaccin dès qu'elle sera convoquée à cet effet, détaillent les deux médias. Un taux qui baisse à 29% en Wallonie et 28% à Bruxelles.

Le taux de personnes "totalement réfractaires" à un vaccin est également deux fois plus importante dans ces deux Régions qu'au nord du pays (20% contre 10%).

À terme, 80% des Flamands sondés, 66% des Wallons et 69% des Bruxellois comptent tout de même se faire vacciner contre le Covid-19.