On en saura plus demain midi sur les nouvelles mesures sanitaires prises par le gouvernement bruxellois dans le cadre de la pandémie de Covid-19. De nouvelles mesures destinées à freiner la propagation du Covid-19 pourraient être prises.

Toutes options sont sur la table, jusqu’à l’obligation du port du masque partout ou la mise en œuvre d’un couvre-feu expliquait Inge Neven, responsable de l’inspection sanitaire à Bruxelles sur Bruzz. Les bases de ce conseil ont été posées ce mardi par M. Vervoort, le ministre bruxellois en charge de la Santé Alain Maron, la Haute Fonctionnaire Vivianne Scholliers et des experts.

Le cabinet de la Haute Fonctionnaire fait déjà savoir que le conseil régional de sécurité évaluera l’évolution de l’épidémie et que des mesures pourraient éventuellement être prises au niveau de quartiers. Les politiques ne se sont pas prononcés à ce stade.

En Région bruxelloise, le nombre de contaminations s’élevait en moyenne la semaine dernière à 34,2 cas pour 100 000 habitants.

Le ratio de tests positifs est de 3,7 %, contre 5,3 % à Anvers. La commune bruxelloise la plus touchée est Saint-Gilles avec un taux de 70 cas pour 100.000 habitants, suivie par Woluwe-Saint-Pierre (17) Watermael-Boitsfort (16), deux seules communes bruxelloises à ne pas dépasser le seuil d’alerte, fixé à 20 cas pour 100 000 habitants.