Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close a décidé de ne pas autoriser de manifestation classique comme le souhaitait l'organisation Black Lives Matter pour protester contre les violences policières à l'égard des Afro-Américains. Il tolérera en revanche une action statique dimanche, sur la place Poelaert, devant le Palais de Justice de Bruxelles, a-t-il indiqué vendredi après-midi. Selon le cabinet du bourgmestre, le dialogue est positif entre la Ville de Bruxelles et les associations représentées.

La Ville de Bruxelles demande avec insistance aux participants de respecter les règles de distanciation sociale et de faire preuve du sens des responsabilités qui s'impose dans le cadre de la pandémie de covid-19.

La manifestation de ce dimanche se déroulera entre 15h00 et 16h30.

Le mouvement Black Lives Matter (BLM) Belgium a déjà organisé une autre manifestation à Bruxelles, lundi, sur la place de la Monnaie, pour faire écho aux protestations en cours aux États-Unis contre la violence policière envers les personnes de peau noire. Des milliers de personnes manifestent depuis des jours aux Etats-Unis pour dénoncer la mort de l'Afro-Américain George Floyd, décédé après avoir été violemment interpellé par la police.