Après la diffusion en ligne de photos de rayons de supermarchés vides, plusieurs médias ont rapporté que des consommateurs faisaient des réserves en marge de l'épidémie de coronavirus. 

"Les rayons sont temporairement vides. C'était un week-end chargé et les collaborateurs de magasins ont eu beaucoup à faire. Il y a suffisamment de stocks et pas de pénuries", a indiqué un porte-parole de Comeos, la fédération du commerce et des services. 

Ce week-end, les supermarchés ont enregistré une hausse de 10% des ventes de nourriture sèche. Cela ne s'explique toutefois pas par rapport au coronavirus. Il s'agissait d'un week-end de vacances et le premier week-end entraîne aussi beaucoup de monde, selon la porte-parole de Colruyt Hanne Poppe.

"Les gens ne doivent pas avoir de craintes", a précisé le porte-parole de Comeos en se référant aux images de rayons vides. Les rayons vides ne signifient pas qu'il y a une pénurie ou un problème d'approvisionnement.