Ce lundi, plusieurs sources ont assuré que les mesures de lutte contre la propagation du SARS-CoV-2 allaient être renforcées.

Ce lundi, le président de la N-VA et bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever, a demandé au gouvernement fédéral "d’interdire les rassemblements dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus et d’instaurer un couvre-feu en soirée, à l’exception de certains déplacements essentiels, dans lesquels il inclut les trajets domicile-travail".

Une mesure qui pourrait finalement très bien être prise d’ici les prochains jours. On parle même de ce mercredi. C’est ce que laissent en tout cas croire certaines sources policières mais également du côté de l’armée et de la sûreté de l’État.

L’armée mobilisée ?

"Les nouvelles mesures doivent encore être peaufinées mais elles seront annoncées très rapidement, nous explique-t-on. On passerait effectivement un nouveau stade avec un éventuel couvre-feu."

La police devrait alors veiller au respect de ces mesures. Certaines rumeurs persistantes assurent également que l’armée serait aussi mobilisée, rien ne le confirme cependant pour le moment.

Contacté à ce sujet, le centre de crise dément toutefois l’information, les experts ne s’étant pas encore positionnés sur la question.

Du côté du 16, rue de la Loi, on dément avoir pris la moindre décision.

"Comme depuis le début du suivi du coronavirus en Belgique, le gouvernement fait analyser constamment par des spécialistes et épidémiologistes au sein du RMG (Risk Management Group, NdlR) les réponses à donner et quand les meilleures mesures doivent être prises. Nous garderons cette ligne de conduite et nous adapterons les mesures quand et si cela nous est renseigné par le RMG. Le cas échéant, un conseil national de sécurité serait alors convoqué et élargi aux représentants des Régions."

Faut-il dès lors s’attendre à une évolution ? Difficile de ne pas l’imaginer. Le président de la République française, Emmanuel Macron, qui s’est exprimé ce lundi soir, a en effet assuré que l’Europe travaillait sur des décisions exigeantes pour les prochaines heures…