Des dizaines de manifestants se trouvent devant les grilles du Cercle de Lorraine, à Bruxelles.

Les manifestants sont venus perturber la soirée-débat "Back from Davos" qui se tient annuellement et lors de laquelle des responsables politiques européens et nationaux, des chefs d'entreprise et des représentants de la société civile échangent leurs points de vue sur les principales conclusions du Forum économique mondial.

Les militants, qui se présentent comme "défenseurs de la justice sociale et climatique, gilets jaunes, syndicalistes", comptaient se cadenasser les uns aux autres pour bloquer l'entrée du club d'affaires situé place Poelaert, en face du palais de Justice. La police, visiblement informée de la préparation de leur action, a empêché les fauteurs de trouble de déployer leur dispositif.

© DEMOULIN BERNARD

© DEMOULIN BERNARD

Notre journaliste présent sur place signale que la situation est assez tendue. Un homme saigne d'ailleurs de la tête. D'autres militants ont bloqué la route durant quelques instants. 

Le but de leur action : "dénoncer l’accumulation de profit pour une minorité, qui souffle à l’oreille de certains politiques, responsable de la destruction de la planète et des inégalités". Ils ont d'ailleurs lu un texte dans lequel ils affirmaient qu'"il suffit de regarder un peu autour de nous pour voir que la misère ne fait qu’augmenter, que l’accès aux soins de santé diminue, que c’est de plus en plus dur de trouver un travail décent. Ou encore pour voir que la planète se consume chaque jour un peu plus sous le poids de nos déchets et gaz toxiques... Ce système destructeur est entretenu par des gens comme ceux que nous empêchons de se réunir aujourd’hui".

Les manifestants entendent parvenir à faire annuler le débat de ce lundi soir.

© DR