C’est en tout cas la proposition qu’a défendue la ministre de la Jeunesse Valérie Glatigny (MR) lors de la dernière CIM (Conférence interministérielle santé) qui a eu lieu mercredi matin. “Il est essentiel de permettre aux jeunes de profiter de davantage de libertés cet été. J’espère que le Codeco entérinera cette décision de bon sens”, estime la ministre. “Les jeunes ont aussi le droit de profiter du déconfinement et de voir du paysage cet été. Sortir 50 euros de son portefeuille à l’aller et au retour n’est pas possible pour tout le monde. L’objectif de cette mesure est donc de faciliter la participation des jeunes à des voyages ou des événements grand public”.

Reste à savoir quelle tranche d’âge serait concernée. “La gratuité devrait s’appliquer à tous les enfants et jeunes qui n’auront pas pu être vaccinés, sachant qu’on ne teste pas les enfants de moins de six ans”, précise-t-elle.