Les Affaires étrangères belges mettant régulièrement à jour leurs conseils de voyages, il peut parfois être compliqué d'y voir clair parmi les destinations où les Belges peuvent encore se rendre, et celles où ils ne sont désormais plus les bienvenus.

Pour mieux comprendre la situation, il est important de distinguer les deux cas de figure possibles: d'un côté, il y a les endroits que le SPF Affaires étrangères déconseille voire interdit totalement aux Belges, car la situation sanitaire de ces territoires est considérée comme trop à risque, et de l'autre, il y a les endroits où les Belges ne sont plus les bienvenus, ou alors sous conditions. Dans ce dernier cas de figure, ce sont les autorités locales qui émettent des avis négatifs quant à la présence des Belges sur leur territoire, estimant que le nombre de contaminations en Belgique est trop élevé et peut représenter un danger pour la population locale.

Pour le moment, les Belges peuvent toujours se rendre, sans aucune restriction, dans toutes les régions des pays suivants: la Hongrie, l'Italie, le Liechtenstein et la Slovaquie.

Les Belges sont également autorisés à visiter l'Allemagne, l'Estonie, l'Irlande, la Lettonie, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Slovénie, à condition d'observer une quarantaine à leur arrivée, ainsi que Chypre, la Grèce et l'Islande, à condition de présenter un test négatif à leur arrivée. Le Groenland et les Îles Féroé, au Danemark, demandent également un test à l'arrivée, mais pas le reste du pays.

Les voyages sont aussi autorisés dans les pays suivants, tout en faisant preuve de vigilance: Luxembourg, Malte, Suède.

Les Belges peuvent également se rendre dans les pays suivants, avec une vigilance accrue pour certaines régions: en Autriche (vigilance accrue pour les Länder de Haute-Autriche et de Vienne), en Bulgarie (vigilance accrue pour les régions de Severen tsentralen, Yugoiztochen, Yuzhen tsentralen), en Croatie (vigilance accrue pour les provinces de Osijek-Baranja, Šibenik-Knin, Split-Dalmatie, Istrie et Zagreb), en Espagne (vigilance accrue pour les communautés autonomes de Madrid, du Pays basque, de La Rioja et Murcie; ainsi que pour les provinces de Gérone, de Tarragone, de Soria, de Guadalajara, de Castellón, de Valence, d'Almeria, et les Baléares), en France (vigilance accrue pour la Région Île de France et les départements du Nord, de Meurthe-et-Moselle, des Vosges, de la Sarthe, d'Ile-et-Vilaine, du Gard, de la Haute-Garonne, de la Loire, de la Haute-Savoie, des Alpes-Maritimes et des Bouches-du-Rhône), aux Pays-Bas (vigilance accrue pour les provinces de Zélande, de Hollande-Méridionale et de Hollande-Septentrionale), en Pologne (vigilance accrue pour les provinces de Petite-Pologne et de Silésie), au Portugal (vigilance accrue pour la région de l’Algarve et la Région métropolitaine de Lisbonne), la République tchèque (vigilance accrue pour les régions de Prague, de Bohême-Centrale, de Jihovýchod et de Moravie-Silésie), en Roumanie (vigilance accrue pour les régions Vest, București-Ilfov, Nord Est, Nord Vest), en Slovénie (vigilance accrue pour la région de Slovénie orientale), en Suisse (vigilance accrue pour les cantons des Grisons, de Zoug et de Schaffhouse).

Le Luxembourg, Malte, la Suède et toutes les régions ci-dessus sont en effet classées en zone orange, ce qui signifie qu'une quarantaine et un test sont recommandés à votre retour en Belgique.

Enfin, les voyages sont totalement interdits dans les régions suivantes: régions de Severoiztochen et Yugozapaden en Bulgarie, province de Vukovar-Syrmia en Croatie, les communautés autonomes d’Aragon et de Navarre, les provinces de Barcelone, de Lleida et les villes d'Aranda de Duero, d'Iscar et de Pedrajas de San Esteban en Espagne, le Département de la Mayenne en France, les régions du Centre, du sud-est, de Sud-Munténie et de Sud-ouest Olténie en Roumanie, les villes de Leicester et Aberdeen au Royaume-Uni, ainsi que le canton de Genève en Suisse.

Si vous étiez dans les régions ci-dessus et que vous revenez en Belgique, vous devez impérativement suivre une quarantaine de 14 jours et vous soumettre à plusieurs tests de dépistage.

De leurs côtés, la Finlande et la Lituanie refusent purement et simplement la présence des Belges sur leur territoire.

Pour rappel, si vous revenez en Belgique par avion ou par bateau, ou si vous revenez en Belgique par un autre moyen de transport et que vous avez l'intention d'y rester plus de 48 heures, vous devez impérativement remplir le Passenger Locator Form. Si votre séjour à l'étranger a duré moins de 48 heures, vous êtes exempts de le compléter.