Le comité de contrôle de ces services, le Comité R, avait déjà pointé ce problème en 2019, mais cela n'a pas changé. Une récente note du Comité R rappelle les différentes recommandations des dernières années, et la question de la circulation de l'information revient régulièrement comme problème à résoudre.

Au SGRS, on indique que l'accès à certaines données est bloqué pour des questions de protection de la vie privée.