Depuis le début de l'épidémie de Covid dans notre pays, la capacité de testing a fortement augmenté. Entre début mars et le 27 juillet, 1.154.457 tests ont été effectués par les laboratoires. Mais cela reste compliqué de se faire dépister, les centres de tests étant rapidement débordés ou pas assez nombreux dans certaines communes.

"Ce qui est extrêmement difficile avec cette épidémie, c'est l'organisation entre les médecins, les laboratoires : on passe d'un stress aigu à des phases beaucoup plus calmes où il y a très peu d'activité", a expliqué Emmanuel André ce mardi matin, au lendemain du dernier CNS. "C'est pour ça qu'on a entendu que certains centres de prélèvements avaient mis sur pause leurs activités. Maintenant, ça recommence, il faut tout réactiver".

Selon lui, la capacité de test n'a donc pas diminué, mais les différentes démarches pour réaliser ces dépistages sont compliquées. "Aujourd'hui, dans les laboratoires, on a toujours une très grande capacité de test. Mais faire un test, c'est toute une logistique entre le prélèvement (médecin ou centre de prélèvement), le transport des échantillons, etc…", a détaillé l'expert, qui a bon espoir que les choses changent rapidement. "Tout ça doit maintenant se réactiver. Je peux comprendre que certaines personnes ont eu des difficultés, mais les choses vont s'améliorer dans les prochains jours"