Les marchés en plein air ont déjà pu reprendre, mais ce n'était pas le cas des brocantes. Les chineurs se réjouissent déjà !

Les marchés en plein air ont pu reprendre une activité (presque) normale, mais ce n'était pas encore le cas des brocantes ni des marchés aux puces. Tir corrigé : au terme du CNS de ce mercredi 3 juin, activant la phase 3 du déconfinement, nos autorités ont décidé d'autoriser la reprise des brocantes et marchés aux puces.

A compter de ce lundi 8 juin, et avec un maximum de 50 exposants (même règle que celle en vigueur pour les maraîchers). Une "excellent nouvelle" pour Denis Ducarme qui a réagit au micro de la RTBF: "Cette décision démontre que la vie et la liberté reprennent leurs droits, même si nous devons rester vigilants".