Vendredi se tient un nouveau Comité de concertation. Aucun changement en vue, notamment vis-à-vis des coiffeurs qui devraient vraisemblablement rester fermés.

Une étude, commandée par le gouvernement, avait été présentée au Comité de concertation le 18 décembre dernier. Il s’agissait d’objectiver la fermeture des métiers de contact. Les experts y conseillaient " de ne pas redémarrer les professions de contact non médicales".

Un article à ce propos a été publié ce matin et Georges-Louis Bouchez y a réagi via son compte Twitter. Il estime que cette étude ne repose que sur les observations des experts: "On est en droit d’attendre une véritable étude scientifique. Pas une succession d’observations", affirme-t-il. "Il n’y a pas de peur à prendre des décisions difficiles, nous le faisons depuis un an, mais cela doit être fait sur les bases les plus solides", conclut-il dans son message.