Le port du masque sera désormais obligatoire dans les établissements horeca, sauf quand le client est assis à table. Il sera également demandé aux clients de fournir leur adresse e-mail ou un numéro de téléphone à leur arrivée, ces données pourront être communiquées en cas de contamination. Elles seront détruites après 14 jours et ne pourront pas être utilisées à d'autres fins. A partir de samedi, un formulaire standard sera disponible pour les professionnels sur le site du SPF Economie.

Suite à l’annonce de ces mesures, un restaurateur de Genval nous confie: "C’est bien simple, dès samedi, on ne prendra que des réservations. On aura alors les noms et contacts de nos clients et on ne devra pas les ennuyer à table avec ça. Pour le port du masque lors des déplacements dans le restaurant, au moins la mesure est claire et s’imposera aux rares qui ne le font pas aujourd’hui."

La Première ministre a rappelé que "nous ne pouvons plus tolérer les comportements qui ne correspondent pas aux règles définies. Ces comportements contreviennent clairement au travail que l’on mène collectivement pour freiner la propagation du virus. Faire la fête, danser, discuter de tables en tables dans des bars et cafés font partie de ces comportements à risques. C’est pourquoi nous souhaitons que les contrôles soient renforcés."

En ce qui concerne les night shops, ceux-ci devront fermer à 22h. Ceci afin de limiter certaines réunions dans les espaces publics pouvant conduire à des comportements à risque. Les heures limites de fermeture des restaurants restent quant à elles inchangées.