Mercredi, les représentants des cultes et le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open VLD) convenaient d' une nouvelle règle concernant l'exercice des cultes: pour autant que la mesure soit validée par le comité de concertation de ce vendredi, les cérémonies religieuses pourront reprendre dès ce dimanche avec un maximum de 15 personnes et dans le respect des gestes barrières.

Ce jeudi, les évêques se sont réunis pour planifier la reprise des messes. Les paroisses pourront les organiser dans la mesure de leurs possibilités, peut-on lire dans leur communiqué de presse. Quoi qu'il en soit, regrettent les évêques, "les dimanches ordinaires et plus encore la veille et le jour de Noël, de nombreux fidèles se verront malheureusement refuser l’entrée". Quant aux messes de minuit, elles n’auront pas lieu suite au couvre-feu.

Les évêques appellent les paroisses à ouvrir les portes des églises pour que chacun puisse venir s'y recueillir en dehors des célébrations. Ils rappellent également que les célébrations dominicales diffusées à la radio et à la télévision demeureront, pour la plupart des fidèles, le moyen par excellence de suivre la messe durant ces prochaines semaines.