"L'ABSyM ne voit aucune raison de rendre les visites chez le médecin généraliste totalement gratuites. Nous regrettons de ne pas avoir été conviés à l'audition et demandons d'avoir voix au chapitre dans cet important débat", a réagi vendredi l'ABSyM, le plus grand syndicat de médecins. L'ABSyM explique que de plus petites associations de médecins comme GBO et Domus Medica ont été entendues mais pas elle.

"Ces projets de loi ont comme approche commune la suppression du ticket modérateur chez le médecin généraliste et l'application obligatoire du régime du tiers payant. L'ABSyM n'est pas partisane de la médecine gratuite et ne voit aucune raison de supprimer le ticket modérateur chez le médecin généraliste", estime le syndicat.

Pour l'ABSyM, le seuil pour consulter son médecin généraliste est déjà particulièrement bas. Les bénéficiaires d'un régime préférentiel qui possèdent un dossier médical global chez leur médecin généraliste paient aujourd'hui 1 euro de ticket modérateur. Dans le cas où ils ne possèdent pas de dossier médical global, ce montant est d'1,5 euro, détaille le syndicat.

Enfin, l'ABSyM trouve aussi que la suppression du ticket modérateur profitera surtout aux personnes ayant des revenus plus élevés.