Plus d'une semaine après le début de la chasse à l'homme, Jürgen Conings reste introuvable. Malgré les importants moyens déployés, les forces de l'ordre n'ont pas réussi à mettre la main sur le fugitif. Plus encore, il semblerait que l'un des seuls indices sur sa présence au sein du parc national Hoge Kempen, dont disposaient les autorités jusqu'à présent, n'en était pas un. En effet, selon nos confrères de Het Nieuwsblad, la petite tente retrouvée dans l'importante zone boisée n'aurait pas été occupée par le militaire en cavale. "D'après les premières conclusions, la tente n'a pas été habitée récemment", confie une source au quotidien flamand. "Elle n'a donc peut-être pas été l'abri de Jürgen Conings." L'information a été confirmée par le parquet fédéral ce jeudi matin.

La bouteille de coca et le frigobox découvert à l'intérieur de la tente s'y seraient trouvés depuis longtemps. "C'est une impasse", continue la source interrogée par Het Nieuwsblad.

>> À lire également : Des militaires apportent leur soutien à Jürgen Conings : "Ces gens-là n'ont rien à faire dans l'armée !"

Davantage d'analyses doivent toutefois encore être réalisées avant de pouvoir conclure que le fugitif n'a pas utilisé cette cache, la semaine dernière. Un test ADN est en cours et devrait fournir une réponse définitive.

Cela vient rebattre les cartes dans cette chasse à l'homme où il devient de plus en plus compliqué d'imaginer les déplacements de Jürgen Conings. S'est-il réellement caché au sein du parc limbourgeois ? Cette tente était l'un des seuls indices appuyant cette hypothèse. Il reste toutefois une piste importante: l'Audi Q5 qu'il a abandonnée non loin de là. La police a par ailleurs repris des recherches intensives, ce jeudi 27 mai, à cet endroit précis.