Le Centre de crise et le SPF santé publique ont fait le point ce mercredi 22 juillet sur la situation épidémiologique en Belgique. Le pays connaît depuis plus d'une semaine une recrudescence de l'épidémie de coronavirus. Suite à cette hausse des contaminations, les experts ont décidé de tenir à nouveau des points presse afin de détailler aux Belges l'évolution de la situation.

"Nous nous attendons à ce que les contaminations augmentent encore la semaine prochaine", a d'emblée précisé Boudewijn Catry, qui remplace Yves Van Laethem en quarantaine suite à un contact avec "une personne malade". 


"La plupart des infections résultent de nos contacts sociaux rapprochés", a précisé l'expert qui a rappelé qu'il fallait absolument respecter les "six règles d'or" (distanciation sociale, hygiène des mains...). "Essayez au maximum de voir vos amis et votre famille à l'extérieur, pas à l'intérieur. Restez vigilant, même lorsque vous êtes en contact avec des personnes que vous connaissez bien. Le virus est plus proche que vous le pensez."


"La situation n'est pas sans issue, nous pouvons encore changer le cours des choses, mais il faut agir vite", a rappelé l'expert de Sciensano. "La plupart des cas ont lieu dans la population active. Cela signifie que les personnes plus âgées ne sont pas les plus touchées par cette augmentation. Faisons tout notre possible pour protéger les personnes les plus vulnérables."


"Le coronavirus n'a pas pris de vacances", a conclu Antoine Iseux, porte-parole du Centre de crise. "Les comportements inappropriés rapportés ces derniers jours créent le terreau idéal pour le lancement d'une potentielle deuxième vague de contaminations. Le Conseil national de sécurité regardera quelles mesures complémentaires devront être prises pour contrecarrer la propagation du virus. Mais ces mesures ne seront pleinement efficaces que si nous les respectons tous et toutes."