A l'arrêt depuis le 14 mars déjà, l'Horeca belge va bien reprendre vie à partir de ce lundi 8 juin. Mais "partiellement", et en respectant plusieurs mesures. Les réceptions (fêtes de mariages, notamment) sont autorisées dès le 1er juillet, mais avec 50 convives maximum. Le point.

S'attabler au restaurant, au zinc d'un bar ou prendre le soleil en terrasse : les Belges ont dû faire un trait sur ces plaisirs de la vie depuis le 14 mars dernier. Mais, comme présumé , la réouverture est toute proche : le groupe d'experts en charge de l'Exit Strategy, le fédéral et les entités fédérées, en actant la phase 3 du déconfinement, permettent à l'Horeca belge de redémarrer à partir de ce lundi 8 juin.

Attention, il s'agira d'une réouverture "partielle" du secteur. Entendez par là que le 8 juin, les cafés, restaurants et bars pourront bien accueillir des clients. Les magasins de nuit ("night shops") sont logés à la même enseigne. Tous ces étabissements devront fermer leurs portes au plus tard à 1 heure du matin (et non minuit comme présumé initialement), et les groupes acceptés seront de 10 personnes maximum (la nouvelle norme de "bulle sociale" possible vous permet de voir 10 personnes maximum par semaine, interchangeables toutes les semaines).

Ces retrouvailles des Belges avec l'Horeca seront assez distantes de l'ambiance pré-Covid des restaurants. Voici le protocole qui sera en vigueur :

  • Une distance de 1m50 entre les tables devra être respectée
  • 10 personnes maximum par table
  • Chaque client doit s'asseoir et être servi à sa propre table
  • Les serveurs devront porter un masque buccal

"Nous sommes conscients que ces ajustements demandent beaucoup d'efforts, a concédé la Première ministre. Mais ils sont nécessaires à la santé des employeurs et des salariés de la restauration".

En revanche, concernant le tracing des clients qui avait été envisagé pour le secteur de l'Horeca, nos autorités ont pris la mesure de la complexité du système, et surtout du fait qu'imposer cette démarche n'était pas conforme au RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données, en vigueur en Europe). "Nous souhaitons toutefois encourager les établissements et les clients à renseigner ce type d'informations sur base volontaire", a précisé la Première ministre.

Casinos, luna-parks et discothèques restent fermés

Pas de réouverture en vue, en revanche, pour les casinos, luna-parks et salles d'arcade ("où des machines et jetons sont touchés par énormément de monde en très peu de temps"). Coup dur également pour les discothèques, où le feu reste au rouge : dans ces établissements, où la distanciation sociale est difficilement possible, les autorités n'envisagent pas une réouverture avant la fin août.

Mariages, communions, fêtes en grand groupe : jusqu'à 50 personnes, à partir du 1er juillet

Le 1er juillet, les salles de banquet et de réception rouvriront, avec un maximum de 50 invités. Ce qui devrait contraindre les futurs mariés qui n'avaient pas encore reporté leur union cet été à procéder à un choix cruel dans la liste de leurs convives...