Selon Didier Detollenaere, rien n'indique la présence d'un foyer de contamination majeur sur le territoire de la province. Le nombre de cas confirmés en Flandre orientale est passé de 280 entre le 23 et le 29 juillet à 331 entre le 30 juillet et le 5 août. "Il y a une légère augmentation, mais pas au point d'imposer des mesures supplémentaires", selon le gouverneur.

Le domaine provincial du Nieuwdonk à Berlare reste cependant fermé pour le moment.