La grève de 48h dans les prisons, entamée mardi matin, a pris fin ce jeudi vers 6h. Le mouvement de grogne a été bien suivi, surtout dans les établissements situés en Flandre et à Bruxelles. En Wallonie, les agents étaient plus nombreux sur leur lieu de travail. La situation est à présent "normalisée", confirme Kathleen Van De Vijver, porte-parole de l'administration pénitentiaire.

Les syndicats ont appelé à une grève afin de protester contre un assouplissement des règles de visite pour les détenus. Les représentants du personnel craignent un risque sanitaire accru, au moment où les contaminations au coronavirus repartent à la hausse.

Une nouvelle concertation est prévue jeudi à 14h au sujet des règles de visite.