Le SPF Affaires étrangères a élargi samedi la liste des régions d’Europe où les voyages touristiques ne sont désormais plus autorisés en raison du rebond de la pandémie de Covid-19 ainsi que la liste des régions d’Europe où les voyageurs sont invités à faire preuve d’une vigilance accrue.

En France, la Mayenne rejoint ainsi la liste rouge, tout comme plusieurs parties de la Bulgarie (Severoiztoche, Yugozapaden). Il en va de même pour la région lémanique en Suisse (Genève, Vaud et Valais) ainsi que plusieurs zones de Roumanie (Centre, sud-est, Sud-Munténie et Sud-ouest Olténie. En Espagne, la Navarre est désormais sur liste rouge elle aussi. Elle côtoie désormais l’Aragon et les régions de Barcelone et Lleida (Catalogne).

En France, plusieurs départements intègrent la liste orange où les voyageurs sont invités à faire preuve d’une vigilance accrue. Il en va de même pour les départements du Nord, le Haut-Rhin et la Haute-Savoie qui rejoignent donc l’Île-de-France (sauf le département de Seine-et-Marne qui repasse en vert) et les pays de la Loire, qui restent en zone orange.

En résumé, les départs restent autorisés en Allemagne, en Autriche, en Bulgarie (sauf certaines zones), en Croatie (sauf exceptions), en Espagne (idem), en Finlande, dans certaines régions de France, en Grèce, en Hongrie, en Italie, au Liechtenstein, en Pologne, au Portugal (sauf zones en orange), en République tchèque, au Royaume-Uni, en Slovaquie et en Suisse (sauf région lémanique).

Les voyages restent possibles à Chypre et en Islande à condition d’effectuer un test ainsi qu’au Danemark, en Estonie, en Irlande, en Lettonie, en Lituanie, en Norvège, aux Pays-Bas et en Slovénie à condition d’observer une quarantaine à l’arrivée.

Par ailleurs, une quarantaine et un dépistage sont obligatoires au retour de tous les pays situés en dehors de l’Union européenne et de l’espace Schengen, de la Bulgarie (Severoiztochen, Yugozapaden), de l’Espagne (Navarre, Aragon, Barcelone et Lleida), de Mayenne en France, de Leicester (Royaume-Uni), de la région lémanique en Suisse et de centre, du sud-est, du Sud-Munténie et Sud-ouest Olténie en Roumanie.

La quarantaine et le dépistage sont conseillés au retour d’une zone orange (Luxembourg, Malte, Roumanie, Suède, etc.).

Depuis le premier août, chaque personne qui rentre en Belgique depuis l’étranger ou qui désire séjourner plus de 48 heures en Belgique doit remplir un formulaire d’identification disponible sur le site internet du SPF Affaires étrangères. La liste complète des zones classées en rouge et en orange y figure également.

© dr