Selon les prévisions de l'Institut royal météorologique (IRM), la somme des différences entre les valeurs maximales prévues pour les cinq jours à venir et le seuil de 25°C est inférieure à 17°C, ce qui permet de lever la phase d'avertissement.

Mardi, le mercure ne dépassera pas 23°C à la station de référence d'Uccle et les concentrations d'ozone resteront inférieures au seuil d'information de la population (établi à 180 microgrammes d'ozone par mètre cube d'air (µg/m³), au-delà duquel elles peuvent entraîner des difficultés respiratoires, des irritations du nez, des yeux et de la gorge ou, en cas de forte concentration, des douleurs à la poitrine, de l'asthme, etc.

La phase d'alerte du plan "Forte chaleur et pics d'ozone" avait été déclenchée le 8 août en prévision des températures élevées et fortes concentrations d'ozone attendues. Elle a été désactivée le 13 août, mais la phase d'avertissement était toujours en vigueur. Cela signifie que les autorités continuent d'informer les citoyens, les communes, les maisons de repos et de soins, les services de soins à domicile, les médecins, les structures d'accueil d'enfants, etc. sur les mesures de vigilance à respecter.

Mardi, le mercure ne dépassera pas 23°C à la station de référence d'Uccle et les concentrations d'ozone resteront inférieures au seuil d'information de la population (établi à 180 microgrammes d'ozone par mètre cube d'air), au-delà duquel elles peuvent entraîner des difficultés respiratoires, des irritations du nez, des yeux et de la gorge ou, en cas de forte concentration, des douleurs à la poitrine, de l'asthme, etc.

Emise le 2 août, la phase d'avertissement avait précédé la phase d'alerte en vigueur du 8 au 13 août pendant la vague de chaleur. Elle a déjà été activée deux fois cet été. "Ceci est comparable aux trois dernières années, qui comptent parmi les plus chaudes jamais enregistrées", a commenté le porte-parole de Celine, Christophe Degrave.

L'année dernière, l'été a été marqué par trois vagues de chaleur et des températures records de plus de 40°C.