Les zones de police locale ont reçu en 2019 un questionnaire à compléter afin de fournir une "photographie" fiable du cadre de travail. Les données qui viennent d'être publiées confirment les difficultés que rencontrent plusieurs zones de police à cet égard.

Des différences notables existent entre le cadre organique de base, qui a été décidé et voté par le conseil de police ou le collège de police, et la capacité réelle en équivalents temps plein. Au niveau des policiers opérationnels, alors que le personnel de base doit être de 31.855 (chiffre cumulé pour toutes les polices locales du pays), il est de 27.823. Une différence négative de 4.032 postes. Au niveau du cadre administratif, ils sont 5.662 au lieu de 6.388. Au total, il manque donc 4.758 policiers dans les zones de police locales du pays.