La marée haute avait réduit la surface de plage dans la zone De Haan-Preventorium, obligeant les baigneurs à se rapprocher, explique le bourgmestre Wilfried Vandaele. "Notre système de comptage prend en compte les marées hautes et basses. Par conséquent, vers 16h30, aucun visiteur supplémentaire n'a été admis dans cette zone."

Les stewards présents sur la plage ont demandé aux groupes d'augmenter les distances, sans succès. La police a alors été appelée.

Selon le bourgmestre, la plage du Coq offre suffisamment d'espaces pour tout le monde mais les baigneurs ont tendance à s'installer aux mêmes endroits.