La manifestation contre le racisme a été le lieu ce dimanche 8 juin de vives accrochages entre les forces de l'ordre et certains individus qui les ont prises à partie. Véhicules de police caillassés, jets de pavés, vitrines cassées... La tension est montée à un point tel que les forces de l'ordre ont utilisé l'arroseuse pour disperser les assaillants.

Le syndicat de police VSOA a réagi avec humour sur Twitter aux images qui sont ressorties de ces "affrontements". Partageant une vidéo sur laquelle l'on peut voir une camionnette de police poursuivie par une dizaine de manifestants tentant de la ruer de coups, le VSOA s'est étonné de voir que les forces de l'ordre bruxelloises manquaient de personnel. "Apparemment, il y a de nombreux candidats enthousiastes à Bruxelles", ironise le syndicat face à l'attrait certain que suscite le véhicule de police chez les jeunes qui courent à sa suite. 
 

Une autre vidéo, partagée par la SLFP Police, montre plusieurs individus s'en prendre aux forces de l'ordre en leur lançant des projectiles. Ces derniers ont riposté avec des coups de matraque ou en dispersant du gaz lacrymogène.



La police avait procédé à 239 arrestations, dont sept arrestations judiciaire, après les échauffourées qui ont éclaté en marge de la manifestation.