Outre les dates du 9 juin (réouverture de l'Horeca, des cinémas, théâtres et salles de fitness) et du 1er juillet (événements avec 2.500 personnes dehors et fin des limitations dans les magasins), celle du 30 juillet sera particulièrement attendue.

En effet, si sept adultes sur dix ont reçu leur première dose de vaccin et si l’on constate une tendance favorable des hospitalisations (avec un seuil indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients covid), alors il sera possible d'organiser des événements:

- en intérieur: jusqu’à 3000 personnes ou 100 % de la capacité de la salle (CIRM), avec port du masque et respect des distances de sécurité.

- en extérieur: jusqu’à 5000 personnes. À partir du 13 août, les événements de masse sont autorisés à l’extérieur moyennant la présentation d’une preuve de vaccination ou d’un test PCR récent négatif.

Reprise des festivals le 13 août

Le Comité de concertation a donc décidé d'autoriser la reprise des grands festivals à partir du 13 août. Toutefois, cela ne se fera pas sans condition. En effet, seules les personnes ayant reçu une première injection de vaccin ou s'étant soumises à un test négatif au coronavirus pourront y participer.

Mais encore...

Dès le 30 juillet, les foires commerciales sont autorisées, dans le respect des règles fixées pour les autres entreprises qui fournissent des biens et des services.

Les fêtes et réceptions pourront accueillir jusqu’à 250 personnes à l’intérieur. Pour le reste, les règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.

Enfin, en ce qui concerne les activités, les camps de jeunes et la vie associative, ce sera jusqu’à 200 personnes, avec nuitée. Le pré-testing est très fortement recommandé.