Depuis ce lundi, les personnes vivant à Bruxelles qui se trouvent dans l'incapacité de se rendre dans un centre de vaccination peuvent bénéficier de la vaccination à domicile. Comme le précise le portail coronavirus de la région de Bruxelles-Capitale, il s'agit précisément "de personnes alitées depuis longtemps, de personnes présentant un handicap physique ou des troubles psychiatriques graves ou de personnes qui, en raison d’une autre condition physique ou mentale, sont incapables de se présenter pour la vaccination via les moyens habituels". À noter donc les personnes à mobilité réduite ou les personnes qui peuvent se rendre dans un centre de vaccination si elles sont accompagnées, ne sont pas éligibles pour ce dispositif de vaccination à domicile, car "des solutions de transport spécifiques ont été mises en place pour eux".

Dans la capitale, les habitants présentant ces critères doivent contacter leur médecin traitant, qui les inscrit alors sur la liste de vaccination à domicile. Une infirmière membre de l'équipe mobile se présentera ensuite chez eux pour injecter le vaccin. Chaque médecin généraliste peut inscrire un maximum de 12 patients, afin d'éviter que des équipes mobiles se déplacent là où ce n'est pas nécessaire. Actuellement, 15.000 Bruxellois sont sur cette liste, rapporte la RTBF. Les inscriptions pour se faire vacciner chez soi ont débuté dès la semaine du 12 avril, étant donné que les équipes mobiles devaient normalement commencer leur job le 19 avril. Mais le démarrage de la campagne à domicile avait pris du retard suite à la mise sur pause de l'utilisation du vaccin Johnson & Johnson.

En Wallonie

En Wallonie, si les critères d'éligibilité à la vaccination à domicile sont les mêmes qu'à Bruxelles, la procédure pour obtenir la dose de vaccin est différente. C'est le médecin traitant lui-même qui se charge d'injecter la dose de vaccin. En effet, une fois que le patient l'a contacté, "le médecin se rend dans le centre de vaccination qui lui est référencé - chaque médecin a un centre de vaccination de référence -, va chercher la dose et vaccine le patient à domicile", a expliqué Lara Koltar, porte-parole de l'Aviq, lors du JT de la RTBF. 

Actuellement, les vaccinations à domicile se font avec des doses de vaccin AstraZeneca. Initialement, les équipes mobiles devaient administrer le vaccin de Johnson & Johnson (étant unidose, il nécessite moins de déplacements pour les infirmiers et infirmières en charge de la vaccination à domicile). Mais en raison des mises en garde de l'Agence américaine du médicament et du ralentissement des livraisons, les doses de ce vaccin n'ont pas encore été utilisées en Belgique, elles le seront normalement dès la semaine prochaine. La Belgique attend pour la semaine prochaine une livraison de 62.400 doses de J&J. Entre avril et juin, 1,4 million de ces vaccins devraient être livrés chez nous.