Le plan "grand froid" a été activé vendredi en Wallonie afin de renforcer la capacité d'hébergement à l'approche de l'hiver, a indiqué le cabinet de la ministre régionale de l'Action sociale Christie Morreale. 

L'accueil des personnes les plus précarisées et des sans-abri se fera de jour comme de nuit jusqu'au 31 mars. De 186 lits disponibles, la capacité d'accueil de nuit est désormais portée à 292. "Il s'agit d'une première étape et cette capacité peut encore être augmentée en fonction des besoins", a précisé Stéphanie Wilmet, porte-parole de la ministre.

Les sept relais sociaux wallons, à Charleroi, Liège, La Louvière, Mons-Borinage, Namur, Tournai et Verviers, coordonneront ainsi les actions entre opérateurs privés et publics pour répondre aux besoins urgents des personnes les plus vulnérables socialement en période hivernale. L'accueil de jour comme de nuit, les distributions de repas, les accès aux sanitaires, etc. se verront renforcés. "Cet accueil s'organisera sept jours sur sept, 24h sur 24 et sans condition" liée par exemple à la présence d'un animal de compagnie, souligne Christie Morreale.

La ministre entend par ailleurs entamer une réflexion avec le secteur afin de fixer "un cadre réglementaire et de financer structurellement l'accueil de jour".