Ces nouveaux moyens leur permettront de répondre à l'accroissement des demandes liées à la crise sanitaire, d'assurer plus efficacement leurs missions et d'en envisager de nouvelles, comme la coordination des initiatives d'accueil d'urgence pour jeunes LGBTQI+.

Le gouvernement régional travaille par ailleurs, en collaboration avec toutes les entités du pays, sur un nouveau Plan d'Action Interfédéral (PAI) LGBTQI+ qui sera concrétisé en 2021, rappelle-t-il ce lundi, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre l'Homophobie, la Transphobie et la Biphobie.

Plusieurs objectifs stratégiques seront intégrés dans ce plan tels que des soins de santé adaptés aux personnes LGBTQI+, le renforcement de leur sécurité, l'amélioration du bien-être de cette communauté ou la promotion de la diversité dans le monde du travail.

Dans cette perspective et à l'initiative de la ministre régionale de l'Egalité des chances Christie Morreale, la Wallonie consultera très prochainement les associations afin de recueillir leurs préoccupations en la matière et de proposer des mesures cohérentes répondant aux besoins du terrain.