Etienne Cerexhe est décédé hier. Étienne, Baron Cerexhe , né à Schaerbeek, le 18 avril 1931, fut un éminent juriste et « serviteur » de l’Etat. Il fut notamment professeur à l'Université catholique de Louvain et professeur à la faculté de droit des Facultés universitaires de Namur.

Titulaire de doctorats en droit de l’UCL et de l’Université de Paris, il était également licencié en notariat et diplômé d’études supérieures en droit comparé (UCL). En 1967, il a créé la Faculté de droit de Namur et y a assuré la fonction de doyen (1967-1988). En 1974, il a créé la Faculté de droit de l’Université d’Ouagadougou. Il a été promu docteur honoris causa des universités de Lisbonne, de Santiago et d’Ouagadougou. Ancien chef de cabinet du Ministre des Affaires wallonnes, et du Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur et de la Fonction publique, il a été élu sénateur (1985-1993), et puis, en 1993, nommé juge à la Cour constitutionnelle dont il a été juge émérite depuis 2001. Il a été en outre consul du Burkina Faso pour la Région Wallonne. Directeur de la Revue régionale de droit, il a été l’auteur de nombreux ouvrages et articles touchant au droit européen et au droit public. Il a notamment été l’artisan de l’introduction dans la Constitution belge de 1993 du devoir de « loyauté fédérale ». Il siégea pendant la 47e législature de la Chambre des représentants et fut sénateur coopté de 1985 à 1987. Il fut anobli par Albert II de Belgique en 2009. Etienne Cerexhe était un contributeur remarqué et remarquable des pages Débats de la Libre Belgique.

Il est le père de Benoît Cerexhe, bourgmestre de Woluwe-St-Pierre, et le grand-père de Thibaut Roland, journaliste sportif à la Libre puis animateur à la RTBF dans l’émission «On n'est pas des pigeons ! ».