Les experts qui ont conseillé le gouvernement depuis le début de la crise Covid l’ont tous fait de manière bénévole, que ce soit au sein du GEES ou de la Celeval.

Ils ont travaillé durant un nombre d’heures incalculable sans rémunération, souvent en soirée et au détriment de leur mission professionnelle de base. Une situation qui a accéléré le départ de plusieurs d'entre eux.

Les 24 experts (Marc Van Ranst, Steven Van Gucht, Yves Van Laethem, Geert Molenberghs, Mathias Dewatripont, Céline Nieuwenhuys, etc.) qui composent le GEMS (Groupe d’Experts de stratégie de crise pour le Covid-19), présidé par Erika Vlieghe (UAntwerpen), seront désormais rémunérés.

“La disposition légale est en cours de préparation”, nous indique la porte-parole de Pedro Facon, commissaire du gouvernement en charge de la crise du coronavirus. 

Selon La DH, il a été convenu que les experts soient rémunérés à hauteur de 50 euros par heure de réunion officielle. Il s’agit d’un alignement sur le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE).