"Les conditions climatiques ont profondément changé dans notre pays", affirment les députées Leen Dierick et Nathalie Muylle, qui ont déposé un amendement à une proposition de loi.

"Le consommateur a besoin de vêtements d'été ou d'hiver plus tard dans la saison: le pic hivernal survient souvent en février et nous n'avons besoin de nos vêtements d'été qu'en juillet et août", font-elles valoir.

Les élues disent avoir largement consulté, car les commerçants étaient divisés sur la question. Mais "beaucoup de commerçants des secteurs du vêtement, des chaussures et du cuir sont demandeurs d'un report définitif".

Cette année, le soldes d'hiver débuteront le 4 janvier.