Jusqu'ici, ce congé était de 4 jours. Il sera désormais porté à 10 jours en cas de décès de l'enfant de l'agent, de l'enfant dont il a la charge ou de l'enfant de la personne avec qui il habite. "Une réglementation plus humaine des congés lors du décès d'un enfant s'imposait", précise la ministre wallonne de la Fonction publique, Valérie De Bue en rappelant que c'était une demande unanime du parlement.

Le gouvernement wallon a par ailleurs décidé d'allonger la durée du congé de naissance (paternité/co-maternité) qui passera de 15 à 20 jours à partir du 1er janvier 2023.

Ces modifications du code de la Fonction publique seront soumises à la négociation avec les organisations syndicales et à l'avis du Conseil d'État.