Cela représente une augmentation de 71% par rapport à la semaine précédente, indique Sciensano. Près de la moitié (47%) des 1.952 nouvelles infections de la semaine a eu lieu dans la province d'Anvers et la plupart des nouveaux porteurs fait partie de la population active.

Le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants continue également d'augmenter: pour la période s'étalant sur deux semaines jusqu'au 23 juillet inclus, 26,9 cas ont été recensés, contre un décompte de 24,6 la veille et 21,2 l'avant-veille.

Le nombre d'infections s'élève maintenant à 66.026. C'est 299 de plus que les 65.727 infections signalées par Sciensano dimanche.

La moyenne du nombre de décès a, elle, diminué, passant de 2,7 pour la semaine du 10 au 16 juillet à 1,9 les sept jours suivants.

Le nombre de nouvelles hospitalisations, aussi en hausse (30%), est de 17,4 par jour. Actuellement, 211 personnes (+26%) sont encore hospitalisées après avoir été infectées par le Sars-CoV-2, dont 47 (+52%) sont en soins intensifs.

"L'augmentation rapide du nombre de cas est inquiétante", a signalé lors de la conférence de presse Frédérique Jacobs, qui dirige la clinique des maladies infectieuses à l'hôpital Erasme et remplace temporairement Yves Van Laethem. "Le nombre de patients hospitalisé est encore limité, mais ce chiffre est encore en augmentation (...) Il faudra un certain temps afin de remettre de l'ordre dans la situation et pour cela nous devons tous ajuster nos comportements", a-t-elle ajouté tout en rappelant les gestes barrières à maintenir, particulièrement à l'approche de quelques jours de beau temps propices aux sorties et à une fréquentation plus élevée des lieux publics.