Au terme de fastidieuses discussions techniques, le Parlement de Wallonie, réuni en séance plénière ce mercredi, a donné son feu vert à une proposition de décret autorisant la collaboration entre hôpitaux publics et privés dans le cadre de la mise en réseau de ces établissements.

On le sait, en vertu d'un projet de loi adopté à la Chambre en février dernier visant à rationaliser le paysage hospitalier belge, chaque hôpital général belge devra faire partie d'un seul réseau clinique au 1er janvier prochain. Sept réseaux devraient voir le jour en Wallonie, 13 en Flandre et 4 à Bruxelles.

Mais pour y parvenir, un cadre juridique devait être défini pour les hôpitaux wallons afin que les structures publiques et privées puissent s'unir en toute sécurité dans un secteur où les tensions sociales restent vives.

"Cette proposition de décret n'a pas pour objet de régir l'hôpital et son activité. C'est un texte d'habilitation qui n'a aucune incidence sur le statut ou la rémunération du personnel", avait d'ailleurs rassuré, en commission, le ministre régional des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS).