Le préavis de grève au sein de la police fédérale, déjà suspendu, a été retiré, a annoncé mercredi le ministre de l'Intérieur Pieter de Crem en commission de la Chambre.

Ce préavis avait été déposé par les syndicats VSOA/SLFP, NSPV/SNPS et ACV/CSC. Des agents s'étaient plaints d'un manque de matériel de protection contre le coronavirus.

Mercredi, en commission de la Chambre, Pieter De Crem a annoncé que le matériel était commandé et/ou arrivé, soit 120.000 masques buccaux et chirurgicaux (67.000 pour la police fédérale et 53.000 pour la police locale). En outre, 4.100 visières ont été commandées pour la police fédérale et 500 d'entre elles ont déjà été distribuées. Du gel pour les mains, des gants et des salopettes ont aussi été livrées. "Le stock est suffisant pour l'instant", a assuré M. De Crem.

Les syndicats avaient déposé ce préavis de grève afin d'avoir un moyen de pression dans leurs négociations avec les autorités. Les organisations ont notamment demandé à ce que les policiers soient reconnus comme un groupe prioritaire afin d'obtenir plus de matériel de protection tel que les masques buccaux. Cette requête a donc été acceptée.