Le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, Yves Van Laethem, a répondu à cette question sur la plateau du journal télévisé de 19h de RTL-TVI : "Il est déjà là. Il est déjà un peu partout dans le monde. Mais les mesures devraient permettre de le retarder. L'importance, c'est de diminuer sa présence. Il y a pour le moment une petite lutte entre l'apparition du vaccin et celle du variant."

Quelques jours plus tôt, le porte-parole félicitait les Belges pour leur discipline lors du réveillon de Noël. Début 2021, les chiffres relatifs à l'épidémie en Belgique sont toujours en baisse. "On a l’impression que les règles ont été bien observées. On saura mieux ce qu’il s’est passé sur le plan épidémiologique d’ici 5 à 10 jours à peu près. Ce sera le résumé des vacances passées ici comme à l’étranger et des fêtes. Pour l’instant, on est plutôt optimistes", conclut Yves Van Laethem.


Les hôpitaux belges ont admis en moyenne 148 patients atteints du Covid-19 chaque jour entre le 27 décembre et le 2 janvier. Quelque 2.125 malades étaient hospitalisés, samedi, pour cause de Covid-19, dont 480 en soins intensifs (-3%). Parmi ces derniers, 226 nécessitaient une assistance respiratoire et 39 une oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO).