Les policiers et les administratifs de la police fédérale des autoroutes (WPR) sont "invités" à coudre des masques en tissu pour préparer le déconfinement et lutter contre la propagation du coronavirus, selon une note officielle dont les journaux Sudpresse relaient des extraits jeudi.

 Les heures prestées en couture compteraient en outre dans le cadre du télétravail pour celles et ceux qui n'ont pas assez de travail pour remplir une journée. La note, signée par le directeur du service, Koen Ricour, a été envoyée à tous les membres du personnel de la police fédérale des autoroutes.

"Les volontaires habiles possédant une machine à coudre peuvent se faire connaître auprès de la direction logistique. Des kits seront disponibles, dès le 8 avril, ils seront livrés au domicile. Un kit permet de confectionner environ 40 masques. Ces masques sont lavables à 60 degrés et donc réutilisables", y est-il écrit selon Sudpresse.

Les masques fabriqués seront récoltés et centralisés avant d'être totalement désinfectés et redistribués au personnel.

La police fédérale assure avoir encore du stock de masques mais préfère éviter une rupture. Cet appel à des volontaires, plus symbolique que nécessaire, est une des nombreuses pistes mises en place, y indique-t-on.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.