"Conformément à l'arrêt (rendu le 2 février par le Conseil d'État à propos des maisons de vacances dans les parcs de vacances, des parcs de bungalows et des campings), ces parcs pourront reprendre leurs activités à partir du 8 février selon les mêmes conditions restrictives que les autres types de logement. Cela signifie, entre autres, que leurs restaurants, bars et autres installations communes devront rester fermés", a indiqué la chancellerie du Premier ministre.

Le Conseil d'État avait donné raison à Recread, qui représente des exploitants de campings et parcs de vacances flamands. La fédération avait introduit un recours afin d'obtenir les mêmes conditions que les hôtels, maisons et appartements de vacances non collectifs, qui ont pu rester ouverts. "Les parcs de vacances et les campings ont enfin une perspective de sortie de crise", avait réagi vendredi Recread. Tous les sites ne pourront pas ouvrir dès lundi, mais Recread n'attend pas non plus un grand afflux de clients.

Au nord du pays, Toerisme Vlaanderen s'est dit "plein d'espoir pour l'avenir". Au sud, le directeur de la fédération des campings de Wallonie, Christian Alard, s'est dit soulagé par la décision du comité de concertation. "On va pouvoir mettre toutes les forces en place pour pouvoir se structurer au mieux pour démarrer la saison au mois d'avril et ça va profiter à tout le monde (...) On est content que les politiques comprennent que les infrastructures sont adaptées aux normes".

Les Center Parcs De Vossemeren, Les Ardennes et Park De Haan, comme le Sunpark Oostduinkerke aan Zee, accueilleront eux leurs premiers vacanciers le 12 février. Les domaines Center Parcs Erperheide et Sunparks Kempense Meren ouvriront ultérieurement.

Pas encore de pic de réservations

Alors que les parcs de vacances et les campings peuvent rouvrir leurs portes depuis ce lundi, le secteur ne compte pas encore un grand nombre de réservations. Elles devraient augmenter pour les vacances de Pâques. La fédération des entrepreneurs de loisirs de Belgique, Recread, et les parcs Rompoot enregistrent toutefois une croissance constante du nombre de réservations. Du côté de Center Parcs, on estime qu'il y a une "tendance positive" dans le nombre de réservations.

"Les réservations arrivent lentement, mais nous nous attendons à ce que les vacances de Pâques soient assez réussies", a indiqué le porte-parole de Recread, Dirk Metsu.