Les évêques belges avaient demandé que toutes les cloches du pays sonnent à l'unisson pour célébrer Noël et soutenir les gens touchés par la pandémie. "En signe de réconfort et d'espoir, en particulier pour les personnes touchées par le coronavirus et leurs proches", ont-ils déclaré plus tôt cette semaine. Le son national des cloches est aussi un soutien aux gens qui luttent contre le coronavirus, en particulier le personnel des soins de santé. C'est également un "signal de solidarité entre nous tous".

"Nous nous sentons particulièrement proches de toutes les familles qui, suite au coronavirus, ont perdu un des leurs ou un ami au cours de l'année écoulée. Cette perte leur sera fort douloureuse dans les semaines à venir. Mais la crèche reste pareille. Tous les personnages familiers sont là. Le message de Noël peut à nouveau retentir: Dieu nous est proche dans son humanité, Jésus vient partager notre condition, l'Esprit nous tire de la peur et de l'insécurité et nous pousse à être solidaires des plus pauvres", avaient dit les évêques de Belgique dans leur message de Noël.

En raison de la pandémie de coronavirus, il a été difficile de célébrer Noël cette année dans les églises du pays. Dans les églises où ont pu être organisées des messes, à peine 15 fidèles ont pu y participer.