Ce système permettra "d'informer chaque bourgmestre dont la commune présente des cas positifs au coronavirus, sur la situation tant pour la commune de manière générale, que pour les collectivités", explique l'Aviq.

"L'information sera transmise aux bourgmestres et aux gouverneurs personnellement", indique l'Aviq. Cette dernière élabore le contenu et le centre de crise régional transmettra ensuite l'information. Les données transmises seront plus précises que celles communiquées publiquement par Sciensano dans la mesure où elles donneront des informations supplémentaires sur les foyers de contamination (type, lieu, date de début d'intervention de l'Aviq, nombre de cas avérés, etc.) ou la tendance sur les 15 derniers jours. 

L'Aviq signale que le système d'information a été mis en place en quelques jours, sur la base de la décision du Conseil national de sécurité de jeudi dernier. Dans l'intervalle, et depuis une semaine, l'Aviq fait savoir que des contacts sont systématiquement entrepris entre l'agence et les autorités locales pour donner des informations concernant les foyers de contamination. "Des mesures ont notamment été prises avec les acteurs locaux pour des cas particuliers dans les communautés particulières", explique-t-elle. 

Lorsque ces communautés sont impactées, l'Aviq, en collaboration avec le Service public de Wallonie, met en place des actions de sensibilisation sur l'intérêt de respecter les mesures d'hygiène et de distance sociale. 

En Flandre, à partir de vendredi, les bourgmestres, les responsables des services d'urgence, les gouverneurs et les soignants auront accès à la "tour de contrôle" flamande. Cette application en ligne montre en détail où se trouvent les patients Covid-19, rapporte vendredi l'Agence flamande pour les soins et la santé (Agentschap Zorg en Gezondheid). Il s'agit d'informations très détaillées au niveau statistique pouvant donner des indications jusqu'aux rues ou quartiers concernés. La localisation des patients par district et la répartition des patients par âge sont indiquées. Les niveaux d'alerte de Sciensano, tels que le nombre d'infections pour 100.000 personnes, sont également précisés.