Cette clarification peut avoir des conséquences sur la manière dont les Belges pourront célébrer Noël. Les enfants de moins de 12 ans sont souvent épargnés par les mesures de lutte contre le coronavirus, ils ne doivent par exemple pas porter de masque buccal. Mais à l'intérieur d'une maison, ils comptent parmi les contacts rapprochés alors qu'un seul de ces contacts est autorisé pour chaque famille en cette période de fêtes.

Selon Yves Stevens, cette règle a toujours été en vigueur. "C'est le cas depuis l'annonce de la mesure en novembre", précise-t-il. "Sur notre site internet, aucune distinction n'est d'ailleurs faite pour les enfants."

A l'approche des fêtes, cette clarification pourrait avoir un impact sur la façon dont les familles célébreront Noël. Les 24 et 25 décembre, une famille ne peut normalement recevoir qu'un seul et même visiteur, tandis qu'une personne isolée peut voir deux contacts.

Selon Het Nieuwsblad, la ligne spéciale d'information coronavirus a également fourni des informations incorrectes en ne comptant pas les enfants jusqu'à 12 ans comme contacts rapprochés dans un lieu fermé.