En raison de la pandémie de coronavirus, les offices religieux ne peuvent se dérouler dans les églises qu'en présence de 15 personnes au maximum, rappellent les évêques de Belgique. Qu'à cela ne tienne, ils invitent à célébrer Pâques différemment, comme ce fut déjà le cas l'an dernier.

"C'est dans un moment difficile comme celui-ci que le message de Pâques se veut porteur d'espérance et d'avenir. Jésus vainc la mort, la vie a le dernier mot", déclarent en choeur les évêques du pays.

Afin de donner une résonance particulière à cette grande fête de Pâques, les évêques demandent dès lors que les cloches de toutes les églises de notre pays sonnent le dimanche de Pâques, le 4 avril, à midi.

"En signe de réconfort et d'espérance pour les victimes du coronavirus et tous ceux qui les entourent. En signe d'encouragement pour ceux qui luttent sans relâche contre le virus. En signe de lien entre nous tous: c'est en unissant nos forces que nous vaincrons cette pandémie", font-ils valoir.